continuer

    Continuer

                                                                                                              de Laurent Mauvignier

Sybille pense qu’elle a tout raté. Son compagnon Gaël a été tué dans l’attentat du métro Saint-Michel. Sa vie s’arrête. Brillante interne en chirurgie, elle n’arrive plus à supporter la vue du sang. Elle rêvait d’être écrivain : son manuscrit vient d’être accepté et elle ne répond pas à l’éditeur. Elle épousera Benoit qui l’a aidée à se reconstruire. Il voudra un enfant : ce sera Samuel (comme Beckett !).
Elle divorce, va s’installer à Bordeaux et travaille à l’hôpital. Son fils vit avec elle, adolescent qui sombre peu à peu dans la délinquance.
Un acte grave amène Samuel devant la police. Malgré l’avis du père, pour sauver son fils,vendant sa maison familiale, Sybille décide de prendre un long congé. Ils partiront tous les deux pour un long voyage à cheval au Kirghizistan.
La mère et le fils vont partager la fatigue, le froid, la peur, les agressions, mais aussi la beauté des paysages, le bain dans le lac après le passage dans la boue, les levers de soleil, les rencontres amicales avec les habitants et les touristes, l’amour des chevaux.
Peu à peu une connivence s’installe entre la mère et le fils. Un grave accident va enfin les réunir.
Le récit mêle habilement le passé et les péripéties du voyage et nous tient en haleine jusqu’au bout. La fin est optimiste et le lecteur en est heureux pour les personnages auxquels il s’était attaché.
.
Lecture proposée par Marie Madeleine Bochaton.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *