la tresse

                           LA TRESSE

                                                                                               de Laetitia Colombani

Smita vit en inde, c’est une intouchable. En attendant l’éternité les Dalits courbent l’échine et acceptent leur condition. Mais Smita veut voir sa fille échapper à ce déterminisme insupportable : elle ira à l’école. Alors Smita transgresse quelques interdits et prend la route.

Giulia vit en Sicile. Elle travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée. Traditions et regards des autres sont des freins très puissants mais Giulia veut vivre selon ses désirs et impulser une autre dynamique pour l’entreprise. Une route jusque là impensée et impensable se dessine petit à petit.

Sarah vit au Canada. Avocate presqu’au sommet de la gloire, elle apprend qu’elle est gravement malade. Après les épreuves physiques succèdent les épreuves psychologiques. Une lente descente aux enfers qui la conduit à subir la discrimination. Mais Sarah découvre qu’une autre route est possible, qu’une autre vie plus libre s’ouvre à elle.

Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus précieux, Smita, Giulia et Sarah refusent la destinée qui leur est réservée. Trois femmes qui ont découvert le pouvoir de dire « non » décident de se battre.

Trait d’union entre ces trois histoires se tisse une tresse d’espoir, d’humanité, de solidarité.

Un roman qui nous réveille et nous rappelle que la condition féminine dans le monde est encore trop d’actualité.

Lecture proposée par Anne-Marie Fayolle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *